Le divorce pour tous

 

En ces sombres heures, je m'apprêtais à me fendre d'une oraison funèbre. Un truc poignant, dans le vibrato. A la Malraux, tiens !!!...  Et puis je me rendis compte que non. Il n'y a pas de mot pour exprimer le déchirement que je ressens là, au plus profond de moi-même.

Je me retourne et, en fermant les yeux, je contemple ces dix dernières années. Nous, Français, les appelions les Dix Merveilleuses. UMP mon amour. J'ouvre les yeux et regarde le champ de bataille, jonché de cadavres. Adieu mon amour.

Les petits pains au chocolat n'auront plus jamais le goût que tu leur donnas.

 

on s'en fout de l'ump !!!!!!!

raconte plutôt si t 'es retourné chez Hamza

oui, on s'en fout!

!Parce que, on le leur rend bien!!!!tout pareil qu'ils nous le montrent!!ils s'en foutent de nous et pourtant sans nous, ben, y seraient pas là!!!et nous, sans eux, on s'rait là, quand même!!!;O)

Alors, un ptit retour chez Hanza?please!!siouplait?où, dans l'Ere du temps?

 

J'ai perdu mon mot de passe et tout ce qui va avec!!

ça ne m'empêche pas de souhaiter à toute l'équipe de rez-de-chaussée une très bonne année, la réalisation de tout ce qu'ils peuvent avoir envie de réaliser et de continuer ici à pondre(bon pour l'Âne pondre???, mais, j'ai rien dit) ces articles non seulement très sympathiques mais aussi lucides et bourrés d'humour!!Merci!

Edith Paf.