Rue Gueuse

... malhonnête, malfamée, malformée, mal fréquentée. Malicieuse.

"C'est moi ou ma robe ?"

Ni l'une ni l'autre. Juste tes voisins.

Elle habite dans mon quartier. Je la vois souvent ramener son petit cul dans ma rue où que j'traîne, et allumer tous les mecs en passant devant le café où qu'on est. Faut dire qu'elle est bonne, cette pute. Chez elle, tout est là où qu'il faut que c'est là. Son beau cul, ses beaux bzazels qui bougent pendant qu'elle marche et qu'elle fait sa star comme ça, avec sa jolie petite gueule de salope. Moi, c'est quand elle veut !

Dans le quartier on a tous essayé de la pécho, mais elle fait juste sa Rihanna et après elle fait sa vierge. C'qui la fait kiffer, c'est shefla les mecs. Même que si elle continue, on va se la finir en tournante. Ça lui apprendra à se promener seule.

L'autre jour, j'avais rendez-vous avec

Mon conseiller du Crédit Rituel

— Ce serait pourquoi ?, qu'il me fait.
— Ben, comme d'hab M'sieu Delaggio... Un petit FMD de derrière les fagots, ça serait pas de refus...
— Un FMD ?! Aujourd'hui ?...Mais je ne peux pas !
— Mais si, vous pouvez. Tous les mois depuis presqu'un an, vous pouvez. Quoi que n'y a sur votre petit ordinateur qui bloque ?
— N'y a qui bloque qu'une petite chose, mais bien contrariante : un crédit "Fin de Mois Difficile" ne peut être contracté avant le 20 du mois. Et là, le hasard fait qu'on est le 11.

Le vieil homme et la mort

 

 

Les guerriers avaient dégainé leurs mobiles, les images sont mauvaises. La foule est en train de lyncher le vieil homme. Un visage bien connu, en sang. Game over.

Kadhafi au milieu de son peuple.

 

 

STRΞSSΞZ DΣUX RΔTS DΛΠS UNΣ CΔGΞ

Qu'est-ce que j'apprends ?! Alors comme ça la fraude fiscale était un sport national en Grèce ! Mais pincez-moi, je rêve. Non contents d'avoir syphonné les caisses de l'Europe, 'z'ont quand même pas en plus niqué le fisc de leur prop' pays, ces salopiots de Grecs ?!? Des fois quand tu vois ça, tu t'dis que tu t'demandes ! On peut le tourner dans tous les sens qu'on veut, on n'est pas faits dans le même moule, ces gens-là et nous. C'est pas en France qu'on irait spolier l'Etat en fraudant comme des sagouins, et tout ça pour économiser quelques malheureuses dizaines de milliers d'euros. Ce serait mesquin et c'est pas not' genre. Apparemment, les Grecs n'avaient pas le même sens inné et souverain de la mère-patrie. Tu m'étonnes qu'ils pataugeaient dans le tzatziki, les gars.

J'en parle au passé parce que le n'importe nawak, c'est désormais de l'histoire ancienne ! La fraude fiscale ΣTΔIT un sport national, c'est fini ! Cette méprisable pratique n'a peut-être pas entièrement disparu, mais vu la tournure des évènements, sous peu ça deviendra à peu près aussi aisé de frauder en Grèce que d'y trouver un jeune bien payé.

21ème siècle et toujours cette...

Saloperie de peuple

... et sa sensiblerie irresponsable

Il y a peu de choses qui me choquent, mais là j'avoue que ça me scie les pattes à la base. Il ne rime plus à rien, ce régime chinois ! A quoi ça sert qu'il y ait un parti unique et le contrôle des médias si, dès qu'il y a un couac, tout le monde se sent autorisé à donner son avis ?

Je ne me trompe pas, j'ai bien entendu : il n'y a eu que quarante morts et deux centaines de blessés dans cet accident ferroviaire. A l'échelle de la Chine, c'est peanuts, un millilitre dans l'océan. Et quoi ?, il y avait des gens importants parmi les victimes ? Assez importants que pour remettre en cause un modèle économique qui gagne ?... Allons allons gens de raison, remettons l'usine au milieu du village.

Année 2011. Semaine 20.

Si j'étais chef de gouvernement, peu importe le pays, cette semaine serait bénie pour moi.

Des semaines comme celle-ci, il y en a très peu : par exemple, la semaine 37 de l'année 2001 fut une semaine extraordinaire - la référence en la matière - pour tous ceux qui voulaient faire passer une loi ou une réforme impopulaire, régler quelques histoires embarrasantes, étouffer l'un ou l'autre scandale, privilégier tel copain grand industriel, etc etc.

Pour revenir à cette semaine 20 de l'année 2011, tout le monde - presse comprise - regarde dans une seule et même direction, et toute l'énergie des acteurs et consommateurs de l'information est monopolisée par un seul sujet. Le nirvâna pour toute équipe au pouvoir !

DSK : La branche coïtale d'Al Qaïda ?

Petit jeu de spéculation précoce

Allez, je me risque à une prophétie : je prédis au peuple de Grèce une semaine de réjouissances et de railleries. Au peuple américain, deux semaines de dégoût des pervers sexuels et en même temps de prières pour que l'Amérique soit préservée du lubrique et du Malin. Au peuple portugais, trois semaines d'inquiétude. Et au peuple français, au moins trois mois de polémiques et débats, de sondages, sur-sondages et contre-sondages.

Je constate que le jour même où elle apprend l'arrestation de Strauss-Kahn, toute la presse française parle déjà de lui au passé. Est-ce de la lucidité ? A moins que ce ne soit la plus belle réponse au fameux débat controversé sur l'identité nationale. Être français, c'est s'empoigner et pérorer sur tous les sujets possibles et imaginables, préférentiellement anecdotiques, et lorsqu'un évènement important survient, le traiter de la même manière stérile.

Chouette, on l'a tué !

Let's celebrate violence !

Comme tout le monde, je me rappelle très bien du 11 septembre 2001. Parmi les images encore vivantes dans ma mémoire, je revois des manifestations de joie de Jordaniens et de Pakistanais, célébrant fièrement l'attentat. "Oussama les avait vengés", exultaient-ils. J'avais trouvé ça particulièrement révoltant. Comment peut-on fêter une tuerie ? Je me souviens de les avoir traités de "sinistres connards".

Presque dix ans plus tard, je revois des scènes similaires, dans le camp d'en face : des Américains fous de joie, gonflés d'orgueil. Ils se repaissent de la mort de Ben Laden. De prime abord, cela me contrarie, mais je comprends. Il ne s'agit pas d'un innocent qui est tombé sous les balles de la CIA, tout de même. Je comprends. Mais cela me contrarie. Et plus j'y réfléchis, plus ces nouvelles scènes m'irritent...

Le cours du titre Air France menacé

Non, personne n'a lancé d'OPA sur Air France. C'est juste qu'on a retrouvé une des boîtes noires du vol Rio-Paris qui s'est abîmé en mer il y a deux ans.

Il reste cependant encore un espoir à Air France : c'est que les données soient inexploitables. Auquel cas, ils pourront appuyer la sanctification de Jean-Paul II. En effet, il faut savoir que l'Eglise a besoin d'un deuxième miracle pour qu'un bienheureux devienne un saint.

 

Comme Syrien n'était mieux que la liberté

Un peuple qui tombe mal

Il est des désEspoirs qui ne valent presque rien. Là, on soutient, on combat et on détruit les canons d'un dictateur. Et un peu plus loin, on regarde les gens tomber. Des flaques de sang dans les rues. On se contente de s'inquiéter d'abord, de s'indigner ensuite, et enfin de condamner les massacres devant les micros des journalistes. Deux proies deux mesures. Mais manifestement la vie c'est comme ça : la Syrie est loin des yeux, et le coeur a du mal à suivre. En Libye, c'est différent : nous connaissons Kadhafi, nous avons de la mémoire et nous ne l'avons jamais aimé. Notre méfiance à son égard est encore plus grande que notre indifférence au sort de son peuple. C'est pourquoi une majorité d'entre nous ne nous opposons pas au soutien apporté aux insurgés libyens. L'Occident en profite pour avancer ses pions, redéfinir sa politique arabe. D'une pierre deux coups.

Syndiquer le contenu