Team Spirit

 

Bravo à la Société Générale pour avoir financé ce magnifique clip publicitaire !
Regardez-le, regardez-le encore. En ces temps d'incertitude, enfin un message fort.
Ça manque !

 

Team Spirit

Back to life, back to reality

Après le naufrage des banques françaises en 2008, après l'affaire Kerviel, après le plan de sauvetage initié par notre gouvernement, on voit que les institutions financières renvoient enfin l'ascenseur.

Il est rassurant de constater que les belles pubs qui nous vantent le nouveau visage de nos banques ne sont pas juste de la comm', elles s'inscrivent désormais dans un état d'esprit sain, détourné de la spéculation toxique et à nouveau proche de la vraie vie. Vous voyez !, Sarkozy avait eu raison de se démener avec ses homologues européens pour sortir la Société Générale et toutes les autres institutions financières de la mouise. S'il ne l'avait pas fait, qui aurait financé les entreprises françaises aujourd'hui ?

Finalement, on ne regrette pas les efforts de nos dirigeants politiques, fin 2008...

"Melancholia", une-oeuvre-majeure-de-Lars-von-Trier

Se languir de la fin du monde

Un film magnifique. Melancholia est un chef-d'oeuvre qui aurait mérité la palme d'or 2011, s'enthousiasme le Figaro. Libération lui répond, comme en écho : Ce film renvoie les balles au plomb lourd qui étaient celles de Kubrick (2001, bien sûr, mais aussi Full Metal Jacket) ou le Tarkovski opaque de Solaris ou du Sacrifice.

Tarkovski, Kubrick... Excusez du peu.

C'est possible. A moins ce ne soit une énième branlette d'un réalisateur profondément tourmenté dans sa tête, qui gagne sa vie en profitant de ceux qui ne font pas la différence entre profondeur et néant. Je ne suis pas critique de cinéma, mais j'ai vu tous les films de Kubrick, presque tous ceux de Tarkovski et tous les longs métrages de notre ami Lars, à deux exceptions près. Et à tous ceux qui se pâment devant la dernière oeuvre du réalisateur danois, je réponds que, à l'instar de toute sa filmographie, 'Melancholia' est une demi-fumisterie. Pour être précis, j'estime qu'il s'agit d'une fumisterie à 74,22%.

En exclusivité, les premières modélisations de l'ouragan Irène

New-York Meteo : les prévisions à 24 heures

Les ingénieurs du service météo de New-York ont réalisé une projection virtuelle de l'ouragan Irène, pour en apprécier l'ampleur. Tous leurs calculs convergent vers un résultat qui a inspiré aux autorités de la ville une évacuation partielle des habitants. Monsieur Bloomberg, maire de New-York, a cependant insisté sur le caractère préventif de cette mesure, et a invité les New-Yorkais à ne pas céder à la psychose.

Si les calculs se révèlent exacts, Irène devrait ressembler à ça :

Le glaive de la justice. Et celui de l'Islam.

Enième déclinaison du jeu des 7 erreurs

Ce qui est bien avec la culture mondiale de l'info en temps réel, à flux tendu, 24 heures sur 24, c'est que le journal télévisé est en passe de remplacer la page 'Sport Cérébral' des magazines télé. Je pense plus particulièrement au jeu des sept erreurs. Vous savez, les deux dessins qui sont identiques en apparence, mais en y regardant de plus près, il y a des détails qui ont disparu sur le deuxième dessin. J'adorais ce jeu quand j'étais gamin.

Avec les infos quotidiennes, je suis aux anges : je retourne en enfance, en m'amusant comme au bon vieux temps. Hier la blonde du JT me livre une vérité qui aujourd'hui se révèle être une belle connerie. Pas une explication sur la contradiction, pas une excuse : tiens, prends la contre-vérité dans les dents et taille-la toi en pointe si t'es pas content. On y a eu droit avec le meurtre de Ben Laden, ensuite avec l'affaire DSK, et on nous ressert la même daube avec la chute du régime Kadhafi.

STRΞSSΞZ DΣUX RΔTS DΛΠS UNΣ CΔGΞ

Qu'est-ce que j'apprends ?! Alors comme ça la fraude fiscale était un sport national en Grèce ! Mais pincez-moi, je rêve. Non contents d'avoir syphonné les caisses de l'Europe, 'z'ont quand même pas en plus niqué le fisc de leur prop' pays, ces salopiots de Grecs ?!? Des fois quand tu vois ça, tu t'dis que tu t'demandes ! On peut le tourner dans tous les sens qu'on veut, on n'est pas faits dans le même moule, ces gens-là et nous. C'est pas en France qu'on irait spolier l'Etat en fraudant comme des sagouins, et tout ça pour économiser quelques malheureuses dizaines de milliers d'euros. Ce serait mesquin et c'est pas not' genre. Apparemment, les Grecs n'avaient pas le même sens inné et souverain de la mère-patrie. Tu m'étonnes qu'ils pataugeaient dans le tzatziki, les gars.

J'en parle au passé parce que le n'importe nawak, c'est désormais de l'histoire ancienne ! La fraude fiscale ΣTΔIT un sport national, c'est fini ! Cette méprisable pratique n'a peut-être pas entièrement disparu, mais vu la tournure des évènements, sous peu ça deviendra à peu près aussi aisé de frauder en Grèce que d'y trouver un jeune bien payé.

Syndiquer le contenu