Grand débat :

Bull terrien, race dangereuse ?

Débat connexe : les crétins sont-ils le vrai danger ?

Il se trouve qu'on est plusieurs à avoir vécu ma vie. Et parmi ceux-là, il y a un maître-chien. C'est lui qui m'a poussé à écrire cet article, suite au dernier fait divers : le bull-terrier qui a défiguré une gamine, alors que celle-ci tentait de l'embrasser.

A chaque fois que ce genre de drame familial arrive, les grands médias ressortent des placards les grandes questions à la con

Petit éclairage sur les agences de notation

Des arbitres totalement objectifs, indépendants...

... et rémunérés par les bookmakers

Il y a quelques jours, l'agence de notation Moody's a dégradé de quatre points la note du Portugal. Aussitôt suivie par l'agence Standard & Poor's qui a retiré trois points à la Grèce, rejointe par l'agence Fitch qui a également dégradé de trois crans la note souveraine grecque : de B+, la Grèce passe à CCC. Et jeudi 14 juillet, Moody's met sous surveillance la dette publique américaine...

Sans rien connaître au monde de la finance, le commun des mortels comprend que ces agences de notation sont des institutions dont la vocation est de noter la bonne santé économique et financière des pays. Dans l'absolu, le commun des mortels a raison. Mais seulement dans l'absolu, car dans la pratique, nous verrons qu'elles sont l'illustration la plus flagrante de l'emprise des spéculateurs sur le monde et l'humanité entière.

Après la pratique discutable du fist-fucking...

La consécration du face-fucking

Discipline bien connue en France...

... sous l'appellation technique "foutage de gueule"...

Si un jour cette discipline devait devenir un sport olympique, il y aurait peu de suspense : vu le niveau de notre pays et celui de nos amis outre-Atlantique, la finale serait certainement disputée entre la France et les Etats-Unis. Y'a pas à dire, ça se confirme tous les jours : eux et nous, on est de la race des grands champions.

Qu'est-ce que vous croyez ?, c'est pas pour rien que l'affaire DSK déchaîne les passions dans le monde entier ! Un 'french fucker à New York' : une affiche de rêve pour tous les amateurs de sport. Le choc des titans.

Après plusieurs semaines d'affrontements, on n'arrive toujours pas à départager les forces en présence. Le club qui reçoit est notamment composé de Cyrus Vance Jr, le procureur de New York en charge du dossier DSK. De Nafissatou Diallo, femme de chambre au Sofitel de cette même ville ; en fait, il s'agit d'un transfuge, les Américains sont tombés sur cette perle rare alors qu'elle jouait dans un obscur club de Guinée. Et il ne faut bien sûr pas oublier Kenneth Thompson (photo ci-dessus)

L'insurrection libyenne. A qui elle coûte et à qui elle rapporte...

Un éclairage complémentaire sur notre position vis-à-vis de Kadhafi

L'information est passée largement inaperçue. Le régime de Kadhafi, à travers un fonds d'investissement baptisé L.I.A. - pour Libyan Investment Authority - a placé beaucoup d'argent sur les marchés financiers internationaux à partir de 2007. En d'autres termes, dans la spéculation financière. L.I.A. a confié des milliards de dollars aux barons de la finance internationale, parmi lesquelles on retrouve ceux de la Société Générale (SocGen), Stanford, Lehman Brothers et Goldman Sachs. Des choix particulièrement inspirés, surtout en 2007...

(Salauds de décroissants)

62% des Français veulent une hausse du chômage !

Mais c'est sous le coup de l'émotion...

Xavier Bertrand... Plus je l'écoute, plus je sens que je vais l'adorer, ce mec ! Ça n'a pas toujours été le cas : au départ, je l'avoue, je m'étais laissé influencer par sa bonhommie, sa tête de Chef Bisounours. Je l'avais pris pour un insipide, chaud en été, froid en hiver, tiède à température ambiante. Un lambda parmi d'autres. Mais il faut préciser qu'à l'époque où j'ai commencé à entendre parler de lui, je n'étais pas un homme très pur avec des pensées très droites.

Bon, en même temps, ça n'a pas changé. Je suis toujours aussi peu sensible aux gesticulations de notre petit camarade. Que voulez-vous ?, je suis un gaucho. Toujours été, même si déçu par ses chefs. Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, et moi je suis un gros connard. Toujours été. Un truc coincé dans l'ADN sans doute.

Eh oui, ça se précise !... On dirait bien qu'on est...

Cernés par les tarés !

Quel planning mes amis, quel planning !

On dirait bien que le temps n'a plus le temps, et nous encore moins. C'est quoi, cette actu qui ne débande plus ?! On dirait un jeu vidéo de baston où les ennemis surgissent de partout. A peine une révolution arabe se termine bien, qu'une autre commence mal. Le Kad' qui la joue morpion avec son peuple, les Occidentaux qui veulent lui faire la guerre, mais sans le dire, et de loin.

On n'a même pas le temps de capter de quoi il retourne qu'un tsunami dévaste le nord du Japon. On n'a pas fini de découvrir les images de ouf que les réacteurs d'une centrale nucléaire déposent un préavis de mise en fusion. Bon bon bon, alors mettons de côté le mur d'eau et concentrons-nous sur ces réacteurs de merde. Fusionnera, fusionnera pas ? Ça met combien de mois pour refroidir, un réacteur nucléaire ? Mais c'est quoi, ces bras cassés de Tepco ? Ah... je ne savais pas qu'ils étaient aussi compétents que les Français en matière nucléaire... J'ai peur d'en tirer des conclusions...

Année 2011. Semaine 20.

Si j'étais chef de gouvernement, peu importe le pays, cette semaine serait bénie pour moi.

Des semaines comme celle-ci, il y en a très peu : par exemple, la semaine 37 de l'année 2001 fut une semaine extraordinaire - la référence en la matière - pour tous ceux qui voulaient faire passer une loi ou une réforme impopulaire, régler quelques histoires embarrasantes, étouffer l'un ou l'autre scandale, privilégier tel copain grand industriel, etc etc.

Pour revenir à cette semaine 20 de l'année 2011, tout le monde - presse comprise - regarde dans une seule et même direction, et toute l'énergie des acteurs et consommateurs de l'information est monopolisée par un seul sujet. Le nirvâna pour toute équipe au pouvoir !

Syndiquer le contenu