Rue Gueuse

... malhonnête, malfamée, malformée, mal fréquentée. Malicieuse.

Journal d’un vieil homme qui ne comprend presque rien à

Un monde qui a presque tout compris (1)

Dede arrive à Roissy Charles de Gaulle

Ma compagne vient d’Asie Mineure. C’est un terme un peu vieillot, pour parler des vastes plateaux d’Anatolie. En bon français, elle est d’origine turque. Elle est arrivée en France, avec ses parents et ses frères, alors qu’elle n’avait que deux ans. L’histoire est compliquée : à peine débarqué en France, à Toulon, son père a dû rentrer dans ses montagnes natales quelques mois plus tard, et n’est jamais revenu auprès de sa petite famille, qui a pris racine ici. Ils ne se sont que très rarement revus au cours de ces trente-cinq dernières années.

Ma compagne et moi vivons ensemble depuis presque deux ans. Lorsqu’elle m’a annoncé que son père était malade du cœur et que ses frères et elle souhaitaient le faire venir en France pour qu’il y subisse une délicate opération chirurgicale, j’avoue que j’ai ressenti pour elle une certaine appréhension, pour rester dans les euphémismes.

Dede est finalement arrivé à Roissy Charles de Gaulle, il y a quelques semaines. Son vrai nom est Osman, mais tout le monde dans sa famille l’appelle Dede (cela veut dire ‘grand-père’), y compris ses propres enfants. Dès l’aéroport, il y a eu une embrouille : la douane a retrouvé dans une de ses valises trois poignards.

IPSOS Président !

Je sais c'que vous allez me dire : xé pas grave, kia pire. Mais n'empêche, je paie une redevance TV et là, j'ai l'impression de financer un concours de masturbation : c'est à qui montrera le plus de souplesse dans le poignet, dans le service audio-visuel public.

Pour France 3, le principal titre de l'actualité du 5 mars, c'est un sondage sur les intentions de vote au premier tour des élections présidentielles dans quatorze mois ! Parce que v'comprenez, tout le reste est quand même moins important que les 23% de Marine Le Pen. Ça s'étripe en Libye, ben quoi ?, c'est loin, c'est de l'aut' côté d'la mer, on a pas réservé les vacances là-bas mais en Tunisie, alors keskonenahafoutt' ? Le procès Chichi au pays des emplois fictifs ?, bof !, c'était y'a longtemps, et le papy il a pris un coup de vieux, on dirait qu'il chope de moins en moins bien le signal réseau. Les embrouilles de fraude électorale à la Fédé Socialiste des Bouches-du-Rhône ? Pffff, mais l'embrouille dans les BDR, c'est un pléonasme, non ?!

Après neuf ans d'un bonheur sans nuage

Mouammar Kadhafi à nouveau seul

La nouvelle qui est tombée dimanche 27 février, tel un couperet, a pris tout le monde de court : l'émouvante idylle entre Mouammar Kadhafi et sa jolie infirmière, Galina Kolotnitska, a pris fin avec le départ pour Kiev de la blonde Ukrainienne. Le romantique conte de fées n'aura duré que neuf ans. L'entourage de Mouammar est très inquiet : le séduisant chef de la révolution libyenne ne serait plus que l'ombre de lui-même. "Avec Galina, j'ai connu les plus belles années de mon existence. Et maintenant, que vais-je faire ?, de tout ce temps que sera ma vie ?", confiait-il à ses proches, très abattu, alors que le vol Tripoli-Kiev s'éloignait dans le ciel libyen. "Il me reste l'amour de mon peuple, mais bon, c'est pas vraiment pareil".

Le régime Kadhafi

Near Death Experience

Et quelques questions orphelines

J'ai beau regarder les gens, écouter des discours, lire des livres, je n'arrive toujours pas à comprendre pourquoi certains vivent leur vie comme si un jour elle ne devait pas s'essouffler, se retirer. Comme si rien n'avait aucun prix, à part un immortel soi-même.

L'âme des tyrans est un mystère. Vivre en force, en se nourrissant de la vie des faibles, en s'abreuvant du sang d'une foule désarmée, est-ce donc encore de la vie pour certains ? Sont-ils fous de s'en satisfaire ?, la folie peut-elle tout expliquer ?

Le Jour approche, messieurs les immortels, l'Heure approche. La foule approche.

 

Gouv.com

C'est tout Comm

"Pssst, écoute voir. J'te dis un secret, tu dis pas que c'est moi que j't'ai l'dit, mais j'compte sur toi pour q'tu l'répètes bien à tout le monde !". Y'a pas à tortiller, la comm est bien gérée là-haut. Ils veulent se débarrasser de la voyageuse, ils pourraient faire ça élégamment, mais non. C'est tellement plus "Sarko 2.0" d'écrabouiller publiquement, bien dans l'esprit du moment. Que MAM le mérite ou non, c'est pas la question.

Alors moi, j'suis p'têt bas de plafond, mais je trouve que c'est un peu tard pour jouer le Père La Vertu. Nikozy, 'y peut faire c'qu'y veut, il nous restera quand même le souvenir d'un pouvoir autiste au moment où la ministre des Affaires Etrangères nous racontait des histoires de vacances et de rencontres fortuites sur le tarmac de l'aéroport du pays de Candy. Cette manie qu'ils ont là-haut de laver à l'eau sale et en public tout leur linge crasseux, leurs traces de pneus et de bling bling, je sais pas pour vous, mais moi je trouve que ça commence à faire un peu trop kakou à mon goût. Pourtant, j'suis pas chochotte de nature.

Radioend ?

 

Après quatre ans, on peut dire qu'on l'a attendu, celui-là ! "The King of Limbs", album fraîchement sorti du laboratoire de 'Thom Yorke et les Tourmentés', également connus sous le nom de Radiohead.

Il est proposé à la vente à partir d'aujourd'hui sur Internet. J'ai eu l'occasion d'écouter six des huit morceaux (c'est tout frais, je sors d'en prendre)... Je ne sais pas comment décrire ce que je ressens...

Allez, je me lance !...

J'ignore si c'est moi qui me sclérose et me crispe sur des albums comme Hail to the thief, mais tout de même, je me demande si Radiohead, avec ce nouvel opus, n'aurait pas un peu confondu nos oreilles avec des chiottes à la turque.

Puisque c'est comme ça, j'ai moi aussi...

Une petite envie d'incitation à la haine raciale

Zemmour, la Licra et les pavés de l'enfer

Qu'est-ce que est-ce que j'aprends-je ? Ce vendredi 18 février, Eric Zemmour l'affreux a été reconnu coupable de provocation à la discrimination raciale, pour les propos qu'il avait tenus dans l'émission d'un autre affreux, Thierry Ardisson.

Bon. Bon bon bon bon. Alors comment dire ?

J'ai pas d'action chez Zemmour S.A., et des fois j'ai moi aussi envie de lui dire deux-trois mots quand il fait sa Jeanne d'Arc. Mais si l'anti-racisme c'est ça, si c'est foutre des procès à tous ceux qui osent bêler à côté du troupeau, 'faut qu'on s'dépêche tous de devenir racistes. Parce qu'il a dit quoi, Zemmour ?... 'L'a dit que la plupart des trafiquants de drogue étaient noirs et arabes.

Moi, j'étais devant ma télé quand il nous a sorti ça, décontracté du gland, entre la poire et le fromage. J'ai levé un sourcil, et je me rappelle très bien, j'ai dit à Lucienne : "Çui-là, s'il sait pas quoi faire dans les mois qui suivent, moi j'peux lui prédire l'avenir. Regarde-moi bien dans les yeux Lulu, et tu t'rappelleras plus tard de c'que j't'ai dit aujourd'hui : le Zemmour, il va s'manger un procès en diffamation bien bourratif, avec dix mille assoces qui vont mettre les petits plats dans les grands, comme ils savent faire quand ils veulent. Que ça va l'calmer pour un moment, le gnome !".

Pays d'Orient, pays d'Occident

Le jeu des différences

... et des ressemblances

Le début de l'année fut plutôt mouvementé de l'autre côté de la Méditerrannée. Peut-être n'est-ce d'ailleurs qu'un début, mais je ne me risquerais pas à la moindre analyse. Les "experts", si chers à Franz Bonhomm, n'ont rien vu venir ; je me garderai bien, quant à moi, de m'improviser analyste politique. Cependant, j'avoue avoir suivi avec passion ces révoltes tunisienne et égyptienne qui ont accouché d'une révolution. Ce qui m'a particulièrement frappé, ce sont les analogies discrètes avec nos démocraties.

Réfléchissons posément...

Nostalgie du bon vieux temps...

Des bons petits bougnoules

La condescendance est rarement malveillante

Décidément, le vent révolutionnaire au Maghreb aura fait couler moins de sang à l'intérieur que d'encre à l'extérieur. Et tant mieux !, pour les peuples tunisien et égyptien. Loin de moi l'intention de minimiser le sacrifice de tous ces gens qui ont investi la rue pour vider les palais, à qui je tire mon chapeau. Mais mon propos est ailleurs : je voudrais revenir sur ce que j'ai lu et entendu sur la question, à la télévision, à la radio, dans les journaux et sur Internet au cours de ces dernières semaines.

J'ai un pote qui est un virtuose dans

L'art de se faire des copains

Prétexte pour une réflexion fascisante sur la Justice

J'vous ai pas parlé de mon pote Nikozy ?... Si ?... Ah bon, vous l'connaissez ?

On peut dire ce qu'on veut, c'est lui que c'est l'champion toutes catégories en matière de buzz. Dès qu'il fout le nez dehors, c'est plus fort que lui, ça n'manque jamais, il en sort une qui pousse immanquablement le pays au bord de la guerre civile. Il a un bon poste, mais c'est en CDD. Bah, je m'en fais pas pour lui, si son contrat de travail n'est pas reconduit, il pourra toujours se reconvertir dans le marketing.

Tenez, y'a deux jours, on lui pose une question sur les meurtriers récidivistes. Il trouve rien de mieux que de moucher tous les juges de France et de Navarre, bien comme il faut. Résultat : tout ce que la France compte de robes noires se retrouve dans la rue, façon lutte des classes. Mon poteau Nikozy est ce qu'on peut appeler un fouteur de merde multi-récidiviste. 'L'a du bol : c'est pas inscrit dans le code pénal, sinon 'l'aurait déjà pris perpète depuis longtemps, avec une peine incompressible de 1320 ans.

Syndiquer le contenu