Vu du canapé

Notre civilisation vidéo-cathodique... contemplations du contemporain...

Ça va p'têt foutre la merde sur les marchés, mais...

J'abaisse d'un cran la note de France Télévisions

... et aussi celle de 'BGC Aurel', tiens !... (c'est ma tournée !)

Ça y est, Guy Damme m'a filé le virus : il me faut ma dose de chiffres tous les soirs. Si je capte pas de quoi qu'il retourne, j'ai du mal à faire mon rototo. C'est passionnant : j'essaie de trouver par moi-même l'enfumage, sans l'aide de personne. 'Faut dire que maintenant respect, je commence à choper le réseau, côté haute finance internationale et politique monétaire européenne. Ouaiiiis, déjà une petite barre !....

A force de m'intéresser à la marche du monde, je me tape tous les journaux télévisés que je peux. Bon. A ce stade, il vous que sachiez un truc, messieurs-dames : je suis physionomiste. Mais alors à un point que c'est pas permis ! Quand j'ai photographié la tronche d'un gars, elle me reste là !

Quand on parle du loup...

... on ne devrait pas se déconecter de nos neurones.

Je m'exprime ici en tant que porte-parole d'un collectif de patriotes français qui se sentent totalement solidaires du drame des éleveurs d'ovins et bovins dans notre beau pays. Nous découvrons, atterrés, les images des troupeaux décimés par les loups.

D'autre part, il faut bien reconnaître que notre collectif est surtout composé de petites natures, issues du pays de Candy : on fait dans la sensiblerie à deux balles. "Ah le pauvre loup, il faut le comprendre, 'faut bien qu'elle mange aussi, la pauvre bête miskina". Comment concilier la sympathie que nous portons à nos éleveurs et leurs innocentes brebis, et en même temps à un bel animal qui participe à la biodiversité de notre pays ? On s'est creusé la tête pendant des jours et des jours, on a pesé le pour et le contre, on a analysé différents modèles. Vous trouverez ci-après le fruit de nos recherches...

Non mais rassurez-moi...

C'est pas Sarko qui a négocié avec Angela !?!

Dites-moi que c'est pas lui

 

Fallait-il qu'on soit désespéré en France pour élire ce gars...
Plus j'y pense, plus je me dis qu'ils nous ont mis un truc dans l'eau du robinet en mai 2007.

 

Léo et le banc de sardines

Je ne voudrais pas marcher sur les plates-bandes de notre Âne à Nîmes, mais pour le coup j'aimerais en pousser une petite (mais tonitruante) contre la pub Connétable.

Mais qui est le nase qui a eu l'idée d'utiliser pour une pub de sardines une chanson de Léo Ferré ? Quand on sait à quel point ce poète était épris de liberté, quand on sait comme il l'a chantée, et comme il a chanté la révolte, et comme il a craché son venin sur la société qui virait consumériste (comme quoi il avait raison), quand on sait cela et qu'on aime ce qu'il a chanté, entendre sa voix sur des images d'un banc de sardines coincées dans une conserve en métal, ça m'entame le nerf optique.

A mon avis, il y a lésion sévère au niveau des yeux. Avant, j'achetais Connétable. Depuis la pub, à chaque fois que je passe dans le supermarché et que je vois cette marque, la plaie me relance. Une douleur insupportable. La santé avant tout, celle des yeux et celle du cerveau. J'ai arrêté d'acheter Connétable.

Et moi qui croyais que...

Les films cochon, c'est pas halal !

'Faut croire que si

Y'a un truc qui craint à mort quand tu nargues une grande puissance militaire pendant dix ans, et qu'elle finit par te faire la peau : c'est qu'après, vénère comme elle est, elle peut dire tout ce qu'elle veut sur ta vie, dévoiler des trucs vrais pas piqués des hannetons ou inventer des conneries, tu peux de toute façon plus rien faire pour défendre ton image.

C'est ce que doit se dire Ouss'  en ce moment, si l'au-delà existe et qu'il nous regarde.

D'après les forces américaines, le commando aurait trouvé des films de boules dans sa bicoque. Alors évidemment, le porte-parole précise qu'on ignore si Ben Laden en était le propriétaire ou pas. En attendant, hopla !, l'info est lâchée. Si ça s'trouve, Ben Laden en profitait pour forcer les femmes de chambre du Sofitel d'Islamabad à lui... oooooh, sale bête ! Couché Sultan !

Grandeur nature

Bon ben d'accord. On n'a qu'à faire comme ça, alors !

 

"Un voyage orbital qui porte le nom d'Internet"

... et la filmographie de Burt Lancaster

Trouvé ce petit flashback sur le site du Monde : un retour en arrière de quinze ans, à l'époque où Internet comptait dans le monde 30 millions d'utilisateurs (environ vingt fois moins que l'actuel Facebook) et où la Maison Blanche répondait à tous les e-mails qu'on envoyait à Bill Clinton. A l'époque, il fallait expliquer au téléspectateur ce qu'était ce "Minitel à l'échelle planétaire" .

Personnellement, je voudrais relever l'irrésisistible intervention d'un responsable de Club-Internet en 1995 : "l'Internet fait par des Français pour des Français". Il faut bien reconnaître qu'on a fait un peu de chemin depuis...

 

Ah oui, c'est vrai, on vous avait pas dit !... Amis journalistes,

Les stratégies de campagne du PS et de l'UMP à J-497

ON S'EN BAT LES COUDES !!! (à s'en faire péter les callosités)

Des fois on n'en revient pas de l'inconsistance de tel propos ou telle attitude, de la part de tel ou tel autre personnage politique. Mais il faut aussi reconnaître que si on ne leur tendait pas en permanence le micro, nos chers responsables politiques auraient moins souvent l'occasion de rater une occasion de se taire !

Je crois parler au nom de beaucoup de mes compatriotes : Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs les Journalistes, je porte à votre connaissance que les prochaines élections présidentielles sont en avril 2012 (le 22 avril très exactement, en ce qui concerne les résultats du premier tour). Un rapide calcul sur Excel m'apprend que 497 jours nous séparent de cette date.

Tout le monde s'en fout, mais

Ma p'tite famille aussi s'est réconciliée

On a fait pareil que comme on a vu au JT

Photo de famille
Photo de famille

Depuis plusieurs années, la belle-mère qu'a 88 ans partait grave en freestyle, notamment avec son coach en rééducation du col du fémur. Çui-là, c'est pas compliqué, chaque fois qu'il venait, il repartait avec un truc de la maison. Et puis il y avait aussi son conseiller de la Banque Postale, il laissait tout faire, y compris quand la vieille flambait une partie de sa retraite en billets de tombola pour le spectacle de fin d'année de l'école d'à côté.

Alors avec ma femme on a mis un procès à la vieille, pour la mettre sous tutelle, et récupérer le contrôle du bazar, avant qu'elle le flambe. On a viré le coach et le conseiller de la Banque Postale, et on a créé une holding pour gérer les deux armoires normandes de la chambre à coucher, la commode Louis XVIII que la belle-mère avait héritée de Tata Antonine, le service en cristal et le grand tableau du cerf dans le bois (çui qui est au-dessus de la télé). Et tenez-vous bien ! : on a récupéré tout ça par un arrangement à l'amiable. On n'osait même plus l'espérer, depuis le temps qu'on menait ce combat désespéré.

Ce soir, le Télé Thon aussi sur TF1

36, 37 : pointure officielle des Miss

Comme chaque année, TF1 tente de gravir des parts de marché, pardon, des parts d'audience à France 2 au moment du Téléthon en diffusant l'élection de Miss France. Autant vous dire que pour ma part, je ne regarderai ni l'un ni l'autre : me faire raquetter à coup de SMS pour voter pour une fille dont je ne connais rien et que je trouve souvent moche (les goûts et les couleurs...), ou subir le bourrage de crâne culpabilisant de Sophie Davant et ses acolytes (pas besoin de ça pour donner), très peu pour moi.

Au-delà de cela, je me demande pourquoi les chaînes de télévision rivalisent si souvent sur des dates clés ou des jours de la semaine pour quelques points d'audience. Imaginons que TF1 attende la semaine prochaine pour ses Miss, ne serait-ce pas là un gage d'audience pour les deux chaînes, plutôt que d'affronter une cause très populaire ? Même question tout au long de la semaine : n'avez-vous jamais remarqué qu'il y avait des soirées "documentaires", des soirées "cinéma" et ainsi de suite, toujours de manière simultanée sur les principales chaînes françaises ? De ce fait, suivant ses goûts, on se retrouve régulièrement à hésiter entre deux ou trois chaînes certains jours de la semaine et à pleurer devant le magazine des programmes les autres jours (ce qui est le plus souvent le cas).

La logique du responsable des grilles télévisuelles m'échappe très certainement... alors on danse (ça c'est parce que la vidéo de l'article tourne en boucle durant la rédaction de cet article).

Syndiquer le contenu